Amande

Culture et société

Amande 아몬드 est un livre de Sohn Won-pyung 손원평.
Il a été publié en Corée par Changbi 창비 en 2017.
Edité en France chez PKJ en 2022 (336p.)

Le pitch

Yunjae est un garçon un peu différent des autres. A cause d’un problème dans son cerveau, il ne ressent pas les sentiments. Même si sa mère et sa grand-mère essayent de lui apprendre à se fondre dans la masse, il n’y arrive pas vraiment.
La brutale sortie de sa vie de ces deux femmes va tout changer pour lui. C’est grâce à de nouvelles rencontres qu’il va devoir apprendre à exister autrement.

Un livre pour tous les âges

En France, on a tendance à ranger l’âge des lecteurs selon celui des personnages principaux. Si le héros est un ado, c’est ainsi que le roman finit en littérature jeunesse.
C’est un peu ce qui est arrivé à Amande. Entre ça et le fait que le livre ait été recommandé par RM, un membre du groupe de kpop BTS, et c’en était fait de lui.
Amande est un livre pour tout lecteur qui veut bien se plonger dedans. Il mérite d’être lu par des ados, tout comme il a également tout à fait sa place en littérature adulte.
C’est un livre qui retrace un cheminement intérieur et qui fait réfléchir.

Un roman structuré

Le texte se découpe en 4 parties, qui représentent des périodes de la vie de Yunjae, délimitées par des êtres humains marquants pour lui.
Il y a des pivots dans l’histoire, comme la perte de sa mère et de sa grand-mère, la rencontre de Gon, celle de la fille qui court, et des personnages en fil rouge.
Les chapitres sont courts, la lecture aisée.

Amande - Extrait
|Amande – Extrait

Qui est le monstre?

Des monstres, on en rencontre tous les jours sans le savoir, car certains sont bien cachés, parfois derrière des cravates ou des sourires aimables.
Yunjae est un monstre aux yeux des autres, car il n’a pas les réactions et interactions qu’ils attendent.
Pourtant dans ses actions, rien de ce qu’il fait ne relève du monstrueux. Il veut juste vivre une vie tranquille et n’importune jamais les autres. Par contre il les dérange. C’est sa différence à lui qui crée de l’inconfort chez les autres.
Gon par contre a des attitudes de monstre. Lui non plus ne s’insère pas sereinement dans le conformisme de la société. Ce n’est pas par problème physiologique, mais parce qu’il rejette les attentes de son père. Il crie sa douleur avec rage, et son appel à l’aide se fait dans la violence. C’est son mode d’expression.

Le regard et le jugement des autres

Gon, dans une forme de défaitisme, décide de se conformer au regard que la société porte sur lui et de le satisfaire en étant le bad boy que tout le monde voit déjà en lui.
Yunjae au contraire essaye d’évoluer.
Il est soumis au flou des relations interpersonnelles car il ne les comprend pas. Le fait qu’il ne puisse pas ressentir la même chose que les autres lui crée un handicap car des réactions types qu’il peine à produire sont attendues à chaque nouvelle situation.

Amande - Extrait
|Amande – Extrait

La connexion

Son amitié avec Gon est très spéciale, car chacun des deux est en difficulté relationnelle. Au départ il ne comprend pas pourquoi l’autre lui rend visite à la librairie. Et s’il finit pas aller le voir en retour, c’est par choix délibéré, pas par envie ou pour un ressenti quelconque. Il est tout le temps dans cette tentative d’imitation de ce que feraient les autres dans une telle situation.
Mais il n’est pas fataliste. Il cherche à comprendre. S’il n’a pas de sentiments, il a au moins de la curiosité.

Deux personnages différents des standards qui s’entraident

Gon est encore plus perdu que Yunjae. Il est violent, mal canalisé, en recherche d’une figure paternelle qu’il rejette.
Il se cherche sans faire dans la demi-mesure et sans se plier aux règles et tabous de la société.
Si finalement il se perd, c’est Yunjae, dont on aurait pu penser que sa pathologie le rendrait plus problématique, qui lui tend la main.

Amande - Couverture Changbi
|Amande – Couverture

La traduction d’Amande

La langue dans Amande est jolie. Simple mais jolie.
Il y a cependant un fort risque des pertes de subtilités à la traduction, étant donné que le version française est une traduction de la version américaine. Et c’est bien dommage.

Amande est un roman sensible et qui porte une forme de violence. Il nous parle de croissance, de motivation, d’entraide, de conformisme, de stigmatisation.

Plus de Amande sur le net

Sohn Won-pyung sur DLKL (Digital Library of Korean Literatur): https://library.ltikorea.or.kr/writer/200985 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *